avec l'injonction culpabilisante Tout-est-une-question-d'organisation, on se demande comment s'organiser sur une journée
Organisation

Comment j’organise mes journées ?

J’ai passé une grande partie de ma vie adulte à essayer de trouver comment j’organise efficacement mes journées.

Des systèmes de planifications aux agendas papiers et to-do lists diverses et variées.

J’ai, enfin, compris, que beaucoup de dramatisation mentale était responsable de mes échecs à organiser mes journées.

Et surtout, à me tenir à mon planning.

D’ailleurs, avez-vous parfois l’impression que, dans votre tête, vous êtes capable de finir votre to-do list à rallonge en une journée ?

En tous cas, c’est la raison pour laquelle vous avez une to-do list aussi longue.

Vous avez, ensuite, ce sentiment d’être sans cesse de courir tout le temps sans pouvoir terminer vos tâches.

Vous le connaissez, sans doute aussi, cet état de débordement émotionnel ou cet épuisement physique face à la montagne de choses à faire.

Et quand vous prêtez une oreille au discours ambiant et à l’injonction culpabilisante Tout-est-une-question-d’organisation, on sombre et on s’en veut de ne pas être suffisamment organisé.e (comme les autres).

Tout cela provoque en vous un stress, vous vous sentez moins disponible mentalement, parfois vous ressentez de l’irritation.

Parfois, ce sont des tensions corporelles ou des ruminations mentales qui provoquent cet état.

Et bien évidemment, la pression que vous vous mettez ne facilite pas la vie.

J’ai une révélation à vous faire.

Vous en sortir est tout à fait possible si vous comprenez que :

Je vous propose un exercice simple, pour que vous aider à prendre conscience de la place qu’occupe le temps.

Vous allez comprendre, facilement, comment l’état d’esprit perfectionniste contribue à votre agitation mentale autour du temps et de l’organisation de vos journées.

Le temps étant une ressource non extensible et les journées font 24h pour tout le monde, nous allons regarder ensemble comment je divise mes journées selon 5 catégories.

Cette division des journées permet de clarifier la façon avec laquelle on on peut ensuite allouer le temps qui reste à notre disposition (un peu comme avec un budget).

Catégorie 1 : Temps obligatoire (incompressible)

C’est le temps passé chaque jour dans des actions incompressibles : trajet maison-travail-maison, 8h/jour au travail si on est salarié, ménage, logistique, etc.

Si on identifie ce temps obligatoire, on peut savoir comment distribuer le temps restant.

C’est le type de créneau idéal pour paralléliser : j’écoute des podcasts ou des livres audio pendant mes trajets par exemple.

Catégorie 2 : Temps « Pilote automatique »

Toutes ces activités faites au quotidien pour lesquelles il n’y a aucun besoin de réfléchir comme prendre une douche ou se brosser les dents.

Dans mon cas, j’ajoute ma routine du matin qui inclut exercice physique, lecture, journaling.

Ce sont des routines, certes obligatoires, mais c’est surtout un temps qu’on prend pour soi.

Catégorie 3 : Temps de production

C’est le temps personnel et professionnel durant lequel je passe à l’action et où je pratique le batch planning.

Au moment où j’écris cet article, j’ai bloqué du temps pour en écrire 4 autres.

Pareil pour la cuisine, où je prépare plusieurs repas en une fois.

Ce temps est précieux pour moi et nécessite un focus et une efficacité redoutables.

Catégorie 4 : Temps OFF

Le temps du sommeil, le temps où je me ressource, je fais du sport ou le temps passé avec mes enfants quand je les récupère l’après-midi, mes rendez-vous réguliers avec mon mari.

C’est un temps nécessaire pour moi et que je passe, dans la mesure du possible, en pleine présence.

Pas de smartphone ou travail quelconque.

Catégorie 5 : Temps Flexible

C’est le temps que je laisse libre de toute obligation et durant lequel j’ai le choix des activités : en général le temps du lunch quand je ne suis pas en rendez-vous, dimanche ou en soirée.

Ce sont des créneaux où je peux choisir de voir des amis, discuter avec mon mari, lire, scroller mes réseaux sociaux ou binge watcher Netflix.

Que faire, ensuite ?

Une fois cette division de la journée faite, on a la possibilité de choisir la distribution qu’on souhaite attribuer à chaque catégorie en fonction de nos objectifs, des priorités du moment et de ce qui est essentiel pour nous.

En faisant cet exercice, on se rend compte du temps flexible dont on dispose.

C’est généralement un temps qu’on « gaspille » généralement au détriment d’autres activités.

Comme par exemple le sommeil, la lecture, les apprentissages, le temps de qualité avec nos proches.

Il est évident que l’exercice peut être fait sur l’échelle de la semaine, du mois ou de l’année.

Je vous propose de télécharger le workbook gratuit que j’ai préparé pour vous.

Dans ce workbook, je propose de vous aider à examiner votre organisation quotidienne.

Mon objectif est de vous montrer comment dégager du temps flexible précieux pour faire les choses qui vous plaisent.

C’est un exercice assez puissant, où je donne un exemple d’une journée-type pour moi.

Et je parcours avec vous le temps moyen que je passe sur chaque catégorie ainsi que le temps flexible dont je dispose.

Vous pouvez télécharger le workbook ici.

Vous pourriez également aimer...

7 commentaires

  1. […] passé à faire les courses ou à avoir une vie sociale ? J’ai écrit, il y a quelques mois, cet article qui décrit mon organisation quotidienne en divisant mes journées en 5 catégories : temps […]

  2. […] à la maison) et sans temps perdu inutilement dans des activités non essentielles. Je vous parlais ici de ma façon d’organiser mes journées, cette méthode reste valable en […]

  3. […] à la maison) et sans temps perdu inutilement dans des activités non essentielles. Je vous parlais ici de ma façon d’organiser mes journées, cette méthode reste valable en […]

  4. […] cet article, je vous parlais de l’organisation du temps sur une journée et je vous expliquais ici […]

  5. […] cet article, je vous parlais de l’organisation du temps sur une journée et je vous expliquais ici […]

  6. […] une vie bien équilibrée nécessite aussi de lâcher prise sur l’organisation et sur le fait de vouloir tout […]

  7. MARIE a dit :

    Bonjour, je souhaiterais avoir le workbook. Votre approche m’intéresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.