Equilibre

Comment repenser l’équilibre

Vous le connaissez, ce sentiment, lorsque vous avancez au rythme que vous souhaitez, dans tous les aspects de votre vie ?

En tant que femme, entrepreneure et maman de deux enfants, la question de l’équilibre est une question centrale dans ma vie. 

Pour pratiquer cet art subtil, je fais constamment des choix, je revois mes priorités, j’accepte de ne pas (toujours) avancer au rythme que je souhaite. Mais aussi, j’abandonne toute idée du perfectionnisme, je prends soin de mon corps, je porte une attention particulière à mes émotions.

J’ai, surtout, compris au fil des années que le fameux équilibre pro/perso est un mythe. S’attacher à l’équilibre comme objectif final est une voie sans issue.

Alors, me direz-vous, comment mener une vie équilibrée ?

L’équilibre est de profiter de ce que nous faisons et comment nous sommes ici et maintenant. On croit, souvent, qu’il dépend de notre répartition du temps, qu’il s’agit d’une question d’organisation.

Le paradoxe de l’équilibre

Le paradoxe de l’équilibre est que plus on le poursuit, plus les choses semblent s’effondrer. Notre stress augmente, nos soucis nous inquiètent davantage et nous avons l’impression que tout va contre nous.

Vous souhaitez prendre du temps pour vous et en profiter.

Tout en protégeant votre temps en famille en arrêtant de le consacrer au travail.

Evidemment en prenant conscience de toutes les distractions et du rythme trépident de la vie moderne.

Mais le monde dans lequel nous vivons est chaotique, vous vous laissez distraire

 

ce qui se passe. Vous laissez les circonstances extérieures détourner votre attention.

C’est pour cette raison que la recherche d’équilibre devient une bataille quotidienne.

Vous êtes en lutte permanente entre votre souhait de mener une vie équilibrée et le déséquilibre que vous percevez autour de vous.

Le mythe de l’équilibre pro/perso

L’équilibre pro/perso est un mythe. Nous ne pouvons pas agir comme si nous étions deux personnes différentes tout comme viser l’équilibre est vain. J’aime voir l’équilibre comme un processus ou une pratique quotidienne sans fin. Comme on ne peut être relaxé, calme, équilibré tout au long de la journée. La recherche de l’équilibre est cette pratique d’ancrage et de centrage que nous pratiquons de façon consciente.

L’équilibre est de profiter de ce que nous faisons et comment nous sommes ici et maintenant. On croit, souvent, qu’il dépend de notre répartition du temps, qu’il s’agit d’une question d’organisation.

Quel est l’intérêt de vouloir passer du temps avec vos enfants si vous êtes accroché à votre téléphone ?

L’équation de l’équilibre

Pour surmonter le sentiment de déséquilibre, votre esprit doit être là où se trouve votre corps. Lorsque vous aimez ce que vous faites, vous arrêtez de vous sentir coupable ou de blâmer les autres pour ce que vous ne faites pas.

Une des clés des techniques comme la sophrologie est d’arriver à atteindre cet équilibre corps-esprit qui permet une harmonisation de l’être et une plus grande conscience de ce que nous vivons.

J’insiste lors de mes accompagnements sur l’importance de l’environnement pour atteindre cet équilibre : nos relations, notre alimentation, notre sommeil et plus généralement notre « Lifestyle ».

Vu de cet angle, l’équilibre est un ensemble de conditions optimales qui garantissent notre bien-être physique et mental. 

Prendre le temps pour examiner nos pensées, manger sainement, se reposer, entretenir nos relations, rire et faire de l’exercice physique une routine.e sont tant de pistes qui permettent d’entretenir cet état optimal de bien-être.

Développer un état d’esprit d’équilibre : une question de flexibilité

Notre corps travaille non-stop dans la recherche de son équilibre. L’homéostase est cette capacité naturelle de notre organisme à s’auto-réguler face aux conditions extérieures (température, glycémie, hormones, sang).

Nous sommes, vous et moi, des personnes et en tant que personnes, nous cherchons à vivre pleinement nos vies.

Cela veut dire que nous souhaitons accomplir des prouesses professionnelles, être de bons parents pour nos enfants (si nous en avons !), vivre pleinement notre relation de couple, faire du sport, profiter de nos congés, entretenir nos amitiés et relations familiales, etc.

Qu’en pensez-vous ?

La réalité de nos vies est, cependant, une réalité mouvante. L’équilibre n’est pas figé et surtout vous êtes un être indivisible.

Si on regarde l’expérience des mois passés en pleine pandémie mondiale où vous avez, probablement, expérimenté cette notion de l’équilibre sans pouvoir cloisonner tous les aspects de votre vie, l’équilibre est sans doute une question de flexibilité. 

Le travail n’est pas l’opposé de la vie mais en est un aspect, comme les enfants, la famille, les vacances et loisirs. On ne peut pas toujours aimer ce qu’on fait mais on peut souvent trouver une satisfaction dans ce que nous faisons.

La vie est un acte d’équilibre – tout est toujours en mouvement constant.

Peu importe combien vous prévoyez, les choses ne se passeront jamais comme vous le souhaitez. Les événements inattendus apparaissent toujours sans y être invités.

Votre patron ajoutera une nouvelle réunion à votre emploi du temps chargé.

Un ami vous appellera à la dernière minute pour annuler vos plans de dîner.

L’équilibre nécessite d’être flexible – nous nous adaptons au moment plutôt que de nous en tenir à nos attentes.

Mener une vie bien équilibrée nécessite aussi de lâcher prise sur l’organisation et sur le fait de vouloir tout contrôler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.