Bien-être confinement Organisation perfectionnisme

5 pistes pour gérer le confinement

La semaine passée a marqué le début d’un véritable bouleversement dans nos modes de vie et habitudes. La pandémie mondiale covid-19 a pris le contrôle et pour la plupart d’entre nous, nous sommes confinés dans nos maisons pour télé-travailler, faire l’école à domicile et gérer l’intendance en respectant la distance sociale. Cette situation inédite peut générer des sentiments et des émotions désagréables mais aussi un inconfort dû, essentiellement, à l’installation de nouvelles routines et habitudes. Pour les perfectionnistes, le confinement peut, rapidement, se transformer en épreuve. Je vous propose d’explorer 5 pistes pour gérer au mieux cette période de confinement quand on est perfectionniste.

Se créer une routine

Dans ces temps d’incertitude, le meilleur moyen de garder le contrôle est de se créer une routine avec des horaires fixes : lever, travail, continuité pédagogique, repas, exercice physique, temps pour soi, coucher. Se tenir à cette routine permet aussi d’apporter une certaine sécurité intérieure : on sait ce qui va se passer dans la journée, on connaît à chaque fois la prochaine étape et surtout on reste en action.

Maintenir deux anciennes habitudes

Avant la pandémie, nous avions tous nos habitudes en intérieur, des habitudes alimentaires ou sportives, de la lecture, du journaling ou du bricolage. Choisir deux de ces habitudes et s’y tenir. Pour ma part, je maintiens toutes mes habitudes matinales : réveil tôt, lecture, yoga et journaling. Entretenir ces habitudes nous permet de garder le contrôle malgré l’incertitude.

Rester en contact

Nous sommes dans l’obligation de maintenir la distance sociale pour éviter la propagation du covid-19 mais ne coupons pas le lien social. Maintenant, plus que jamais, prendre des nouvelles de la famille et des amis, de préférence en vidéo a ce côté réconfortant.

Eviter les informations en continu

La situation est anxiogène, elle nous dépasse et nous fait peur. Lire ou écouter les informations en continu peut très vite devenir une source d’inquiétude. Il est important de choisir ses canaux d’information et à quel moment les consulter. Au delà du côté purement émotionnel, notre concentration peut être perturbée

 

les actualités négatives.

Se reposer

Ce n’est pas parce que nous sommes à la maison que nous n’avons pas besoin de repos. Pour la plupart d’entre nous, nous continuons à travailler et à gérer l’intendance. Si on a des enfants, on assure, en plus, la continuité pédagogique. Le repos est essentiel pour notre santé physique mais aussi notre santé mentale. S’accorder des moments de pause dans la journée, prendre le temps de respirer ou maintenir une routine de sommeil récupérateur est primordial pour vivre au mieux cette phase inédite.

En ces temps d’incertitude, et plus que jamais, le perfectionnisme peut nous jouer des tours et générer en nous un stress inutile. Maintenir une maison parfaitement rangée quand on a des enfants ou une communication idéale avec son conjoint.e, regarder les images idylliques sur les réseaux sociaux sont autant d’injonctions qui peuvent peser sur notre santé mentale et notre bien-être. Prenez soin de vous !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.